A lire lundi

11/02/2013
A lire lundi

La Céni a annoncé en fin de semaine un réaménagement du calendrier électoral. La date des législatives reste pour le moment inconnue. Liberté affirme lundi que le financement du scrutin est un « casse-tête pour le pour le pouvoir vu que les partenaires ne sont pas prêts à y mettre de sous ».  Les journalistes de ce quotidien d’opposition sont mal informés ou racontent n’importe quoi. L’Allemagne a officiellement annoncé il y a une semaine que l’Union européenne apporterait son concours financier.

En rubrique fausse information toujours, Le Correcteur se dit convaincu que la contribution de 5Fcfa prélevée sur les appels téléphoniques sortants pour financer la participation des Eperviers à la CAN est en réalité une « manœuvre » du pouvoir pour lever de l’argent afin de financer les élections sur fonds propres ».

La Cause de la Nation évoque "le probable report des élections législatives" et se demande "comment l'opposition peut-elle gagner les gagner".

Retour à la commission d’enquête sur les incendies criminels des marchés de Kara et de Lomé. Reprenant les déclarations de Zeus Ajavon du CST, samedi dernier, Le Correcteur affirme que c’est le pouvoir qui a mis le feu !

La réforme de la HAAC est évoquée dans les colonnes de Golfe Info. Le ministre de la Communication, Djimon, Oré estime que face aux dérives de la presse, il est important que l’institution dispose de moyens de contrôle et, le cas échéant, puisse sanctionner.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.

Le Roy : 'Adebayor est très important pour nous'

Sport

Adebayor a été incroyablement physique contre la Côte d’Ivoire. Claude Le Roy ne tarit pas d'éloges sur le capitaine des Eperviers.

Eléphants et Eperviers se séparent sur un nul

Sport

Le Togo et la Côte d’Ivoire ont fait match nul lundi à Oyem (0-0). La CAN commence bien pour les Eperviers.

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.