A lire lundi

13/05/2013
A lire lundi

Le décès par arrêt cardiaque d’Etienne Yakanou Kodjo, militant de l’ANC (opposition) détenu dans le cadre des incendies criminels des marchés de Kara et de Lomé, est largement commenté par les journaux parus lundi.

Forum de la Semaine publie le communiqué du procureur de la République selon lequel « le certificat de décès établi par le médecin traitant fait état d’une mort intervenue par arrêt cardiaque ».

Les groupements d’opposants CST et Arc en ciel parlent d’ « assassinat », souligne La Cause de la Nation. Le Correcteur assure que le détenu « a été tué en prison » et va encore plus loin dans le bidonnage en écrivant que « Jean Eklou, Alphonse Kpogo et Appolinaire Athiley sont entre la vie et la mort ». Ces personnes sont également inculpées.

Liberté préfère parler d’un décès dans des « circonstances obscures » et annonce la tenue de deux manifestations de protestation.

Le même journal tente de transformer un simple fait divers en une affaire spectaculaire. «L’arrestation d’un enseignant tourne à la révolte populaire à Niamtougou, populations en courroux, route nationale N°1 bloquée, commissariat saccagé », peut-on lire dans ce quotidien qui évoque le cas d’un professeur de philosophie interpellé par la police pour n’avoir pas voulu respecter la fermeture d’une route.

« Il y a nécessité de restaurer l’autorité de l’Etat après le saccage du commissariat de police de Niamtougou », estime Le Courrier de la République pour lequel l’autorité de l’Etat doit s’imposer partout.

Togo Presse publie le communiqué du gouvernement relatif à cet incident. Le quotidien national s’intéresse également à la réunion du comité de suivi du processus électoral qui s’est tenue vendredi.

Dans les colonnes de Forum de la Semaine, la présidente de la Céni affirme : « La Céni proclamera les résultats tels qu’ils sortiront des urnes. Je vous le promets ».

Combat du Peuple ne fait aucun cadeau à Zeus Ajavon, l’un des animateurs du Collectif « Sauvons le Togo ». Il est qualifié de « chantre du populisme démagogique au Togo ».

Plusieurs journaux reviennent sur les récentes déclarations du représentant de l’Union européenne au Togo.

« L’ambassadeur représentant l’UE, M. Patrick Spirlet a mis les points sur les i concernant le processus électoral », note Combat du Peuple. 

La Cause de la Nation y voit une exhortation de l’Union Européenne à la classe politique au dialogue.

Même son de cloche au Correcteur qui suggère à la classe politique la tenue d’un « dialogue franc et civilisé » avant les élections.

Selon le journal, « Faure Gnassingbé est partagé entre les pressions constantes de la communauté internationale et les agitations de Gilchrist Olympio ».

Trafic de drogue, « L’ancien ministre Pascal Bodjona dans le collimateur de la DEA américaine », écrit Le Combat du Peuple, mais ce journal ne fournit aucune information précise.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.