A lire lundi

22/07/2013
A lire lundi

Les visites des présidents de Côte d’Ivoire et du Nigeria vendredi dernier au Togo est largement commenté par les journaux sortis lundi.

«Allassane Ouattara et Jonathan Goodluck occultent le hold-up en préparation et chantent la non violence », écrit Liberté.

«Les raisons cachées d’une visite surprise », titre de son côté Le Correcteur qui estime qu’elle est loin d’apporter des éclaircies sur le bras de fer entre le pouvoir et l’opposition, rajoute à la confusion.

«Goodluck et Ouattara perturbent la campagne électorale, le CST et arc-en-ciel rejettent leur dîner-spectacle », peut-on lire dans Le Regard.

Forum de la Semaine cite Alassane Ouattara. Le chef de l’Etat ivoirien a rappelé que seule l’élection d’une nouvelle Assemblée nationale permettrait de s’attaquer aux grandes réformes institutionnelles et constitutionnelles.

Pour Togo-Presse, les présidents Ouattara et Goodluck étaient bel et bien à Lomé pour s’enquérir de l’évolution du processus électoral.

Les journaux évoquent également les derniers jours de la campagne électorale. Selon leur affiliation politique, la couverture est très différente. Liberté, proche de l’opposition, ne croit pas à une victoire d’UNIR. Et le Correcteur ouvre ses pages à Gerry Taama, le leader du NET.

Neutre, Togo-Presse, le quotidien national, évoque les moments forts de la campagne électorale du week-end avec les meetings des différents partis.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Roy : 'Adebayor est très important pour nous'

Sport

Adebayor a été incroyablement physique contre la Côte d’Ivoire. Claude Le Roy ne tarit pas d'éloges sur le capitaine des Eperviers.

Eléphants et Eperviers se séparent sur un nul

Sport

Le Togo et la Côte d’Ivoire ont fait match nul lundi à Oyem (0-0). La CAN commence bien pour les Eperviers.

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.

Les Eperviers sont motivés à bloc

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé vendredi matin pour Libreville Ils affronteront le 16 janvier la Côte d’Ivoire dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).