A lire lundi

09/07/2012
A lire lundi

"La Cour constitutionnelle confirme le découpage électoral (…) malgré les soubresauts de l’opposition", titre lundi Forum de la Semaine. L’institution a validé en fin de semaine la loi qui fait passer le nombre de députés de 81 à 91. 

"Faure Gnassingbé a fait légaliser la loi unilatérale sur le découpage électoral par Aboudou Assouma", écrit le Correcteur et son confrère Liberté évoque un « coup de force » du chef de l’Etat.

Pour Combat du Peuple, le collectif « Sauvons le Togo » est dans l’impasse. "Visiblement les populations ne sont plus prêtes à suivre le diktat de ceux qui veulent se servir d'elles pour assouvir leurs ambitions politiques", indique l’hebdo.

Jean-Pierre Fabre, le leader de l’ANC (opposition) a-t-il vraiment été reçu par un collaborateur de l’Elysée. Certains journaux en doutent. "A ce jour personne ne peut affirmer avec exactitude qu'il ait pu atteindre l'Elysée, dès lors qu'aucun communiqué venant du cabinet  du président Hollande n'ait fait état d'une quelconque visite", indique Nouvelle Opinion.

La cellule diplomatique de la présidence française reçoit régulièrement des opposants africains. Cela ne vaut pas pour reconnaissance et soutien.

Enfin Golfe Info annonce un "un bras de fer entre les enseignants du confessionnels et les autorités » au sujet des conditions de travail.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.