A lire mardi

03/07/2012
A lire mardi

Forum de la Semaine critique mardi les méthodes d'action des leaders de l'opposition et de la société civile. «(…) à suivre de près les discours que nous servent nos leaders politiques, c'est à croire qu'ils croient au charlatanisme ou à la magie pour changer les choses dans les pays", écrit le quotidien qui invite les acteurs à "faire preuve de pragmatisme s'ils ne veulent pas disparaître de la scène politique". 

De son côté, Nouvelle Expression prend la défense du président Faure Gnassingbé en détaillant la politique menée par le chef de l’Etat pour promouvoir le pays et relancer l’économie. "En six ans, Faure a complètement redoré l'image de notre diplomatie et le pays chaque jour en cueille les fruits sur le plan économique" écrit Nouvelle expression.

La contestation menée par « Sauvons le Togo » est à la Une de plusieurs journaux.

L'Alternative indique que les meneurs du collectif "Zeus Ajavon, Raphaël Kpandé-Adjaré et Jil-Benoît Afangbédji ont été inculpés lundi après leurs auditions. Le pouvoir de Faure recourt ainsi à l'intimidation et au dilatoire pour désamorcer la dynamique du collectif".

"Le meeting du collectif, avorté, dimanche aura finalement lieu jeudi", indique Actu Express.

Quant à Liberté il affirme que les deux animateurs du collectif qui ont comparu lundi se "montrent sereins malgré les manœuvres judiciaires du pouvoir de Faure".

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.