A lire mardi

17/07/2012
A lire mardi

Les journaux ont largement commenté mardi le communiqué de la présidence de la République relative à des incidents qui se seraient produits samedi à proximité de la résidence du leader de l’ANC, Jean-Pierre Fabre. 

Forum de la Semaine indique que le ministre de la Sécurité a 48h pour rendre ses conclusions. Togo Presse se contente de publier l’intégralité du texte.

Liberté préfère rester sur ses gardes et parle de « duplicité »."Duplicité d'un régime aux abois, main tendue d'un côté et activation des milices de l'autre", écrit le quotidien d’opposition. 

Pour L’Alternative, c’est carrément une tentative d’assassinat à laquelle a échappé Jean-Pierre Fabre samedi « pendant que son domicile a été mis à sac par des forces de l'ordre".

L’homme d’affaires Agba Bertin, incarcéré pour une escroquerie de près de 50 millions de dollars, et devenu l’égérie de la presse d’opposition, fait toujours couler beaucoup d’encre.

L’Alternative - encore lui – affirme que "Deux émissaires de Faure Gnassigné étaient encore chez l'émirati Abass Al Youssef pour fomenter un nouveau coup contre l'homme d'affaires incarcéré depuis 16 mois".

Quant à Liberté, il évoque des manoeuvres pour prolonger la détention arbitraire de Sow Agba Bertin".

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Sortir de la pauvreté, c'est possible

Développement

Le président Faure Gnassingbé a lancé jeudi à le projet de développement rural de la plaine de  (PDRD).

As Togo-Port rencontrera un club soudanais le 10 mars

Sport

As Togo-Port rencontrera le 10 mars prochain à Lomé Al Hilal FC du Soudan à l’occasion des 16e de finale de la Ligue africaine des champions de la CAF.

Les notaires togolais vont passer à l'Acte authentique électronique

Justice

Le nouveau président de la Chambre des notaires, Me David Koffi Tsolenyanu, a pris ses fonctions jeudi.

Guinée Bissau : non aux sanctions !

Cédéao

Les 19 personnalités bissau-guinéennes, récemment sanctionnées par la Cédéao pour non respect de l’Accord de Conakry, constestent cette décision.