A lire mardi

24/07/2012
A lire mardi

«Arthème Ahoomey-Zunu dans le vif du sujet», tire mardi Forum de la Semaine qui apprécie la main tendue par le nouveau Premier ministre à l’opposition. « Une opposition qui a souvent boudé les tables rondes pour les motifs propres à elles », rappelle le quotidien.

Ahoomey-Zunu est le Premier ministre le plus contesté de l’histoire du Togo, estime l’Indépendant Express. Mais il accorde du crédit à sa nomination jugeant le personnage rigoureux et organisé. 

Le chef du gouvernement en appelle au sens patriotique des Togolais, indique L’Union, mais le répit sera de courte durée car deux fronts sociaux l’attendent déjà, ajoute ce journal.

Le fait que les affiches en faveur du parti UNIR soient de moins en moins nombreuses dans les rues des grandes villes est la preuve que cette formation va disparaître au profit d’une « résurrection du RPT », affirme Liberté. Le même quotidien accuse certaines personnalités d’avoir détourné pour près de 18 milliards de Fcfa qui représenteraient l’exploitation de l’or au Togo sur la période 2008-2010.

Beaucoup moins polémique, Togo Presse préfère traiter des Evala qui ont débuté il y a quelques jours dans le nord du Togo. « De chaudes empoignades en présence du chef de l’Etat », note le quotidien national.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.

Le Roy : 'Adebayor est très important pour nous'

Sport

Adebayor a été incroyablement physique contre la Côte d’Ivoire. Claude Le Roy ne tarit pas d'éloges sur le capitaine des Eperviers.