A lire mardi

13/11/2012
A lire mardi

La 49e session du comité des Nations Unies contre la torture s’est ouverte lundi à Genève et les journaux du jour y consacrent de nombreux articles.

Forum de la Semaine indique que « la délégation togolaise a été soumise à un interrogatoire de 100 minutes ». Le Togo doit d’ailleurs répondre mardi.

« Trois ministres ont été malmenés devant la Commission des Nations Unies contre la Torture », affirme L’Alternative.

En rubrique politique, Le Regard revient sur la tournée effectuée par la coalition Arc-en-ciel dans les régions des Savanes et de la Kara.

Forum de la Semaine évoque la nomination d’Angèle Dola Aguigah à la tête de la Commission électorale nationale indépendante (Céni). En parlant de « présidente de compromis », le quotidien écrit :  « la crise évitée mais jusqu’à quand ?

Le Regard s’intéresse au statut général de la fonction publique en titrant « Ahoomey-Zunu veut démobiliser la fronde des travailleurs ».

Pour le bimensuel sportif L’Equipe, « Des conflits d’intérêts et du copinage se font jour dans la création des commissions pour la Coupe d’Afrique des Nations(CAN) 2013 ».

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Vigilance et prévention

Santé

Une réunion a regroupé mercredi autour du Premier ministre les membres de la commission nationale de lutte contre Ebola, la représentante de l’OMS au Togo et une délégation du Commandement des États-Unis pour l'Afrique.

Monter en puissance sur la répression

Coopération

Francopol, le réseau institutionnel de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) organise à Lomé une rencontre sur la lutte contre la violence faite aux femmes.

L’UEMOA déclare forfait

Sport

En raison de problèmes liés à l’organisation, la 7e édition du tournoi de l’UEMOA, prévue du 22 au 29 novembre à Lomé, a été reportée à une date ultérieure.

Un projet essentiel dans la lutte contre Ebola

Santé

Le manque d’accès à un système de santé de qualité, en particulier à un diagnostic et à des services de laboratoire de qualité, entrave les efforts de l’Afrique de l’Ouest.