A lire mardi

08/01/2013
A lire mardi

«Semaine mouvementée au Togo», titre Liberté mardi. Le quotidien fait référence aux marches organisées cette semaine par des groupes d’opposants et pompeusement intitulée « Tour de Jéricho ».

Passage de témoin à la présidence de la coalition Arc-en ciel. Apévon laisse son fauteuil à Adjamagbo-Johnson, indique Forum de la Semaine. Le même journal commente le message de vœux de Glichrist Olympio, le président de l’UFC (opposition) qui souligne que le Togo avance plus lentement que souhaité, mais sûrement.

Pour L'Indépendant Express l’année 2013 au Togo sera marquée par "toutes les incertitudes et tous les dangers".

Le journal satirique Sika'a, affiche en manchette "coup d'Etat des Agbéyomé, c'est blague à part". Une histoire farfelue de pseudo putsch dont l’ancien Premier ministre et désormais opposant aurait été l’un des instigateurs.

En rubrique justice, c’est toujours l’affaire dite d’escroquerie internationale qui passionne les journaux ; au delà du raisonnable.

Pour L’Alternative et Liberté, la victime, Abbas Al Yousef, n’est pas blanc comme neige.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Burundi : la délicate mission d’Edem Kodjo

Diplomatie

L’ancien Premier ministre togolais Edem Kodjo a été désigné par l’Union africaine en qualité de médiateur dans la crise politique qui secoue le Burundi.

Tom Saintfiet opérationnel dès la semaine prochaine

Sport

Le nouveau sélectionneur des Eperviers, le Belge Tom Saintfiet, devrait signer officiellement son contrat la semaine prochaine à Lomé.

Sujet prématuré et inapproprié

Cédéao

L'idée d'amender le protocole de la Cédeao sur la démocratie et la bonne gouvernance a été envisagée lors des préparatifs de la 47e session de la conférence des chefs d'Etat et de gouvernement de l’organisation qui s’est déroulée en début de semai...

Rétablir l’honneur de la justice

Justice

Le corporatisme judiciaire est ainsi fait que lorsqu’il s’enfonce dans l’erreur il faut une trentaine d’années pour que la vérité se rétablisse.