A lire mardi

25/06/2013
A lire mardi

L’Union européenne s’est félicitée lundi de la participation de l’ensemble des partis politiques aux élections législatives prévues le 21 juillet prochain. Elle appelle l’ensemble de la classe politique « à œuvrer ensemble dans un esprit d'ouverture et de sincérité et à poursuivre des mesures d'apaisement ». Liberté, paru mardi,  écrit que « L’UE et les chancelleries au Togo appellent à une concertation en vue d’élections libres et transparentes ». Ce n’est pas ce que dit le communiqué de l’UE.

Togo-Presse indique que l’Union européenne et les Nations Unies sont ‘satisfaites et appellent à un scrutin crédible.’

Liberté, toujours lui, s’attaque à la Céni, ‘une institution suppôt du pouvoir’.

Autre journal proche de l’opposition, L’Alternative qui tire à boulets rouges sur Dahuku Péré, le président du parti Alliance et tête de liste d’UNIR à Blitta. « L’apprenti chrétien qui signe le mercato politique et électoral de l’année ». Pour son confrère L’Indépendant, c’est ‘un retour au bercail d’un égaré politique’.

Enfin Togo Presse indique que le Premier ministre a reçu hier une délégation indienne. Elle s’intéresserait à la réhabilitation de d’une ancienne mine de phosphate et au projet de réseau ferré entre Lomé et Cinkassé.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.