A lire mardi

09/07/2013
A lire mardi

Les discussions entre le gouvernement et une partie de l’opposition suscite de nombreux commentaires dans la presse.

«Les choses sérieuses ont démarré hier sous la houlette de Mgr Barrigah et de l’Ambassadeur des USA, mais n’y a pas grand-chose à retenir », estime Liberté.  

L’Alternative souligne que le dialogue entre le pouvoir et l’opposition lundi a permis d’acter le report du scrutin. Actu Express affirme que « les élections n’auront pas lieu le 21 juillet ». Mais à quelle date ? L’hebdo n’est pas en mesure d’apporter de réponse.

«Un envoyé spécial de Ban Ki-Moon, secondé de Saïd Djinnit à Lomé la semaine prochaine », indique l’Alternative.

Forum de la Semaine se demande si « la litanie de demandes du CST plombera les discussions en cours entre le pouvoir et l’opposition ». Le quotidien y voit une nouvelle ruse du CST et d’Arc en ciel pour « plomber les élections ».

« Faure est aujourd’hui sous pression des Etats-Unis et des Evêques », affirme L’Indépendant Express.

En rubrique justice, Liberté et L’Alternative annonce une prochaine grève des magistrats qui réclament l’application du statut particulier.

L’agriculture togolaise affiche des résultats encourageants, note L’Union.

Enfin Togo Presse indique que le chef de l’Etat a reçu lundi à Lomé un émissaire du président congolais, Sassou Nguesso.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Eléphants et Eperviers se séparent sur un nul

Sport

Le Togo et la Côte d’Ivoire ont fait match nul lundi à Oyem (0-0). La CAN commence bien pour les Eperviers.

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.

Les Eperviers sont motivés à bloc

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé vendredi matin pour Libreville Ils affronteront le 16 janvier la Côte d’Ivoire dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).

Quatre malfaiteurs abattus par la police

Faits divers

Le groupe d’intervention rapide de la police a neutralisé jeudi un groupe de de braqueurs munis de fusils d’assaut de type AK47.