A lire mardi

17/04/2012
A lire mardi

Le collectif «Sauvons le Togo», créé il y a quelques semaines par des partis d’opposition et des organisations de défense des droits de l’homme, est dans le collimateur de Temps Nouveau qui considère ses animateurs comme des "fourbes en quête de popularité et assoiffés de pouvoir".

Politique toujours avec le meeting organisé dimanche dernier par l’UFC dans la préfecture de VÔ dont Forum de la Semaine fait écho dans son édition de mardi. "Nous allons être unis  pour reconstruire notre pays", a déclaré à la tribune Gilchrist Olympio parti à la reconquête de son électorat.

L'Alternative évoque une affaire d’abus de pouvoir mettant en cause le ministre des Transports dans le processus de renouvellement du bureau du syndicat des transporteurs UNATROT. Le journal affirme que l’officiel « aurait fait pression pour imposer les candidatures des seuls ressortissants de la région du président de la République" 

Enfin Liberté évoque un conflit entre le groupe Bolloré et la société Manuport SA pour le contrôle de l’activité conteneurs au port de Lomé.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

D1 : AS Togo Port prend la tête

Sport

Lors de la 14e journée de D1, disputée dimanche, Anges et Sémassi ont fait match nul (0-0).

Travail remarquable

Coopération

Implantée dans une cinquantaine de pays, dont le Togo, PLAN est une organisation non gouvernementale de solidarité internationale qui agit pour donner aux enfants et aux jeunes les plus marginalisés les moyens de construire leur avenir.

SCAPE : lever certains obstacles

Développement

La SCAPE, Stratégie de croissance accélérée et de promotion de l’emploi, est la feuille de route que s’est donné le gouvernement pour assurer le développement économique du pays. Elle nécessite d’importants moyens et le concours actif des donateurs.

Chaude ambiance à la FTF

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) est secouée par une énième crise. L’ancien président de la Fédé, Tata Avlessi, s’oppose à son successeur, Gabriel Améyi,