A lire mercredi

11/07/2012
A lire mercredi

Agba Bertin, cet homme d’affaires togolais accusé d’avoir escroqué un riche émirati de près de 50 millions de dollars, est devenu l’égérie de plusieurs journaux privés. Etrange conception des valeurs. Mercredi, Le Triangle des Enjeux et Liberté réclament sa libération en se basant sur une décision de la Cour suprême. Triangle évoque une "Détention arbitraire » et son confrère Liberté accuse "Faure Gnassingbé d’être en train de faire reculer le Togo de cent ans en arrière en faisant resurgir les pratiques d'une autre époque". Comme si le chef de l’Etat avait quelque chose à voir dans cette procédure.

Le Messager commente la décision de la Cour suprême qui a jugé conforme la loi portant le nombre de députés de 81 à 91 dans la future assemblée. "L'opposition doit comprendre qu'à partir de cette décision, elle doit changer de stratégie" écrit le journal. 

Volontiers polémique, La Dépêche reproche au président de la République ses supposés voyages à l’étranger. "Comment Faure peut-il s'amuser autant avec le pouvoir en organisant des voyages répétés en Italie alors que son pays baigne dans l'agitation et l'instabilité?", s’étonne le périodique.

Enfin Forum de la Semaine évoque une politisation dans la distribution des intrants

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Caractère imprescriptible des actes de torture

Justice

La torture vise à briser la personnalité de la victime et constitue une négation de la dignité inhérente à l'être humain. 

Le foot togolais achève sa convalescence

Sport

Le congrès de la Fédération togolaise de football (FTF) s’est déroulé samedi à Kara (nord du Togo).

Coup de pouce aux cantines scolaires

Développement

Orabank-Togo a remis un chèque de près de 15 millions de Fcfa pour appuyer le programme de cantines scolaires. 

La mode africaine en vedette à Denver

Culture

The African Fashion Show aura lieu ce dimanche à Denver (Colorado). Six designers africains sont attendus parmi lesquels un Togolais.