A lire mercredi

05/09/2012
A lire mercredi

Le Messager et Le Magnan Libéré indiquent que Pascal Bodjona, l’ancien ministre de l’Administration territoriale, sera fixé sur son sort mercredi. L’intéressé est entendu par les gendarmes depuis samedi à la suite d’une plainte déposée par un homme d’affaires émirati.

Le Messager évoque une médiation de Mgr Nicodème Barrigah et de Ige Olakutumbo et Liberté croit savoir qu’elle se heurte « aux caprices d’Abbas Al Youssef ». Ce dernier affirme avoir perdu 48 millions de dollars dans une escroquerie à la nigériane.

Cette "médiation" s'apparente davantage à une négociation pour récupérer une partie des fonds.

Quatre jours après la manifestation organisée par les partisans du pouvoir, les journaux y vont de leurs commentaires et analyses.

«500.000 militants de UNIR dans les rues de Lomé », titre Le Messager. Son confrère La Lanterne indique que « la démonstration de force du parti UNIR est la preuve que la majorité du peuple n’est pas derrière le CST.

Dans le même sens, La Dépêche souligne qu’il s’agit « de la réponse du berger à la bergère », autrement dit au CST.

Le mot de la fin revient à Forum de la Semaine qui estime que « Unir et opposition se bousculent désormais dans l’usage de la carte de la pression populaire en recourant aux manifestations de rues ».

Un revenant ! Le franco-togolais Kofi Yamgnane est attendu mercredi à Lomé, Annonce Liberté.

Après avoir pris part à la campagne de François Hollande en France, Yamgnane était oisif depuis plusieurs mois. Il espère profiter du CST pour effectuer son nouveau come back togolais.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.