A lire mercredi

05/12/2012
 A lire mercredi

Cinq jours après la fin de la visite d’Etat de Faure Gnassingbé en Israël, les journaux continuaient mercredi à commenter ce déplacement et son retour « triomphal » après des rumeurs sur un supposé décès. «Le test de popularité réussi pour Faure Gnassingbé », titre Le Magnan Libéré. L’Enquêteur et Tingo Tingo reviennent également sur la visite et sur l’accueil dont a bénéficié le chef de l’Etat à son arrivée samedi à Lomé.

A qui appartient la paternité du nom UNIR ? A Georges Aïdam, dirigeant de l’UPR, ou au RPT ? Liberté évoque un conflit qui pourrait s’achever devant les tribunaux. 

La crise dans le football togolais est patente. «Vague de soutien à Adébayor ; Daré tente de calmer le front ; le PM Ahoomey-zunu cherche à juguler le front », écrit le bimensuel Global Sport.

« Diviser pour mieux régner », telle est la devise du président de la FTF, affirme Le Magnan Libéré qui s’en prend à Gabriel Améyi, jugé responsable de tous les problèmes.

Info-Sud n’est guère plus aimable à l’endroit du patron de la FTF et de son 2e vice-président qualifié de « Juda ».

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Début de saison

Sport

Le coup d’envoi du championnat de D1 sera donné le 15 mars prochain. Décision annoncée vendredi par le ‘comité de normalisation’ de la Fédération togolaise de football (FTF).

Aimes vise les 25.000 interventions d'ici 2 ans

Santé

Pour marquer son Xe anniversaire, l’ONG médicale togolaise ‘Aimes Afrique’ a mis les petits plats dans les grands en organisant pendant une semaine une série de manifestations destinées à mieux faire connaître ses actions.

Rougeole : flambée épidémique de saison

Santé

Une nouvelle campagne de vaccination gratuite contre la rougeole va débuter le 26 janvier dans les régions des Plateaux et Centrale.

Présidentielle apaisée : le PNUD s’engage

Coopération

Dix Organisations de la société civile (OSC) ont été retenues par le PNUD pour mener des campagnes destinées à promouvoir un climat de paix propice à la participation citoyenne à l’approche de la présidentielle.