A lire mercredi

06/03/2013
A lire mercredi

Liberté affirme mercredi que le Togo est «sous la menace» de l’Union Interparlementaire (UIP) dont des membres séjournent actuellement au Togo. Jean-Pierre Fabre, le chef de l’ANC leur dit que son parti exigeait le retour de ses 9 députés exclus pour transhumance. Le quotidien souligne que l’UIP « en a pris acte ».

«En tout cas, c’est ce que craignent les observateurs avisés au regard de la fermeté dont auraient fait preuve les émissaires de l’UIP », conclut le journal. On rappellera que l’UIP n’est qu’une organisation interparlementaire, certainement pas un tribunal.

Concernant l’enquête sur les incendies criminels des marchés de Kara et Lomé, Forum de la Semaine constate qu’ « Ajavon, Afangbédji et Kpandé-Adjaré défient le doyen des juges d’instruction » en bravant l’interdiction, celle de ne pas de prononcer publiquement sur le fond de l’affaire en public. Ces trois responsables du CST ont été inculpés il y a quelques jours.

«La violation des obligations accompagnant la mise en liberté entraînera le placement sous mandat de dépôt des intéressés », prévient le quotidien.

Un sentiment partagé par Liberté : « Les trois inculpés risquent, sauf miracle, d’être déférés en fin de journée après l’interrogatoire ».

Quant au Regard, il reprend à son compte les arguments de l’opposition radicale en écrivant que « le plan de liquidation de l’opposition togolaise se précise». L’analyse est simpliste : « Le pouvoir de Faure Gnassingbé veut à tout prix décapiter le CST pour avoir les coudées franches à gagner les prochaines élections ».

A propos du dialogue politique, Le Patriote estime que les acteurs politiques n’ont pas d’autres choix s’ils veulent sauver la démocratie.

Togo Presse revient sur la réunion du Comité de suivi du processus électoral, présidée lundi par le premier ministre.

Enfin, plusieurs journaux privés commentent les trois jours de grève dans le secteur public. « Un succès » pour Le Regard, « un mouvement largement suivi », souligne Le Triangle des Enjeux. Pas tout à fait l’avis du Magnan Libéré qui note que si la grève a été suivie dans l’enseignement et la santé, les fonctionnaires de l’administration étaient à leur poste.

«Cette  grève a été très peu suivie ou pas du tout suivie à part ce qui a été constaté dans les centres de santé ou dans certains établissements où les agents de santé et enseignants n’ont pas été présents à leur poste », note ce journal.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.