A lire mercredi

28/08/2013
A lire mercredi

Annoncée tard dans la nuit, la démission du Premier ministre n’est pas évoquée par les journaux sortis mercredi, à l’exception de Togo Presse. En revanche, la tension ente le CST et Arc en ciel et le futur leadership de l’opposition est à la une de nombreux journaux.

‘Qui de Jean-Pierre Fabre ou de Zeus Ajavon doit être appelé chef de file de l’opposition ?’, s’interroge Forum de la Semaine. Pour le chef de l’ANC, ce rôle lui revient naturellement même si il déclare au Regard que la direction de l’opposition ne l’intéresse pas.

Compte tenu du nouveau règlement intérieur à l’Assemblée, ‘la coalition Arc-en-ciel et l’UFC sont contraintes à une alliance contre nature directe ou indirecte’, souligne Tingo Tingo. 

Légende FM définitivement fermée, les journaux proches de l’opposition crient au scandale. ‘La liberté de la presse est en danger’, affirme le quotidien Liberté. ‘Nouvel assaut des forces de répression sur radio Légende’, écrit Le Regard.

Forum de la Semaine, s’appuyant sur le rapport de l’Observatoire togolais des médias (OTM), souligne que certains journalistes n’ont pas eu un comportement exemplaire lors des élections.

Enfin Liberté affirme que de l’argent octroyé par le Fonds mondial contre le sida, le paludisme et la tuberculose a été détourné par le ministère de la Santé. Le journal cite même le chiffre de 400 millions de Fcfa.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.