A lire mercredi

20/06/2012
A lire mercredi

Le vacarme médiatique continue autour des gesticulations du collectif "Sauvons le Togo". Les journaux sont partagés quant à la stratégie employée par les opposants.

"Pour leurs intérêts inavoués, les responsables du collectif envoient des milliers de togolais à l'abattoir", écrit La Lanterne. 

"Les manifestants savent-ils que leurs responsables bénéficient d'un soutien financier de la diaspora?" s'interroge ce journal. 

Tingo-Tingo explique la raison pour laquelle les gendarmes sont venus chercher Agbéyomé Kodjo à son domicile. "Agbéyomé a voulu défier l'autorité et la loi en refusant de se rendre à la convocation".

Liberté publie le communiqué du collectif exprimant son indignation après l'interpellation de l'ancien président de l’Asemblée. 

Le texte invoque une loi organique dont l’article 10 précise qu’ «  aucun ancien président de l’Assemblée Nationale ne peut être poursuivi ou arrêté en raison de faits délictuels qu’avec l’autorisation de l’Assemblée Nationale obtenue après une délibération spéciale votée à la majorité absolue des membres de l’Assemblée Nationale ». Mais l’ancien Premier ministre, n’a été ni poursuivi et encore moins arrêté, mais juste convoqué par la gendarmerie.

Forum de la Semaine rappelle d’ailleurs que l’intéressé a pu regagner son domicile quelques heures après l’audition.

Après Kodjo, Jean-Pierre Fabre, leader de l’ANC et également membre du collectif, « serait dans le viseur de la gendarmerie", croit savoir Le Courrier de la République.

Enfin dans un éditorial en Une, Le Libéral souligne que « La rue comme moyen d’expression n’est démocratique que si elle respecte la loi dont elle tient d’ailleurs sa légitimité ».

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Arnaques à la petite semaine

Faits divers

Pour fidéliser leurs abonnés, les opérateurs de téléphonie mobile (Moov et Togo Cellulaire) multiplient les opérations commerciales et autres jeux-concours. 

Les Togolais Drépano-solidaires

Santé

La drépanocytose est un vrai problème de santé publique. Près de 250.000 Togolais en sont victimes.

Protéger la culture immatérielle

Culture

Les traditions orales, les arts du spectacle, les pratiques sociales, les rituels ou l'artisanat doivent être protégés. C'est la mission de l'Unesco.

Aucune coupure sur le réseau Moov

Tech & Web

Pas de perturbations sur le réseau de l’opérateur de téléphonie mobile Moov, contrairement à ce qu’ont affirmé les médias.