A lire vendredi dans la presse

13/04/2012
A lire vendredi dans la presse

La tenue samedi à Blitta du congrès extraordinaire du RPT (au pouvoir) fait les gros titres de la presse vendredi.

"Mutation ou disparition ?", s'interroge Forum de la Semaine. "D'aucuns pensent que ce congrès doit être une opportunité d'ouverture aux autres mouvements des jeunes qui se retrouvent dans la politique de Faure Gnassingbé", souligne le quotidien. 

Le Canard Indépendant regrette l’absence d’infos autour de événement politique. "C'est étonnant que jusqu'à la veille de cette importante échéance statutaire, les responsables du parti gardent toujours le mystère sur l'objet de la réunion de Blitta", écrit le journal.

Liberté parle d’une « messe de requiem » pour le RPT. « Des cendres de cet ancien parti unique, naîtra un nouveau RPT, tout beau, tout neuf comme son géniteur", note le quotidien.

Au chapitre économique, L’Alternative affirme que le gouvernement « est en train de bouder la publication du rapport ITIE, confirmant le flou Kafkaïen qui entoure la gestion des ressources naturelles au Togo". Ce rapport dévoile pour la première fois les montants versés au Trésor public par les entreprises minières en 2010. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.