A lire vendredi

02/11/2012
A lire vendredi

Abbas Al Youssef, l’homme d’affaires émirati victime d’une escroquerie portant sur plusieurs dizaines de millions de dollars, est de retour à Lomé, apprend-on vendredi de L’Alternative, de Liberté et du Regard.

Le Canard indépendant affirme que « l’affaire Pascal Bodjona est un procès politique maladroitement initié ». Le Rendez-vous parle de « forcing juridique pour coller une peine à Bodjona ». Les journaux d’opposition tentent d’accréditer la thèse du procès politique dans un dossier qui n’est qu’une arnaque assez minable.

Autre sujet à lire dans les journaux, l’ouverture éventuelle d’un nouveau dialogue politique pour s’entendre sur les conditions d’organisation des prochaines élections législatives.

«Le CST et Arc-en-ciel face à u dialogue historique », écrit Le Correcteur confirmant la probabilité d’un nouveau dialogue.

Liberté souligne « qu’après une brève radicalisation entre le pouvoir et l’opposition, un nouveau dialogue est en perspective ».

Pour l’Eveil de la Nation, « le CST, Arc-en-ciel-frac et autres cherchent à négocier après avoir rejeté pendant longtemps le dialogue ».

Enfin, Togo-Presse et Nouvelle Expression reviennent sur le discours prononcé mercredi par le chef de l’Etat, Faure Gnassingbé, à l’occasion du 50e anniversaire de la création de la BCEAO.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Eléphants et Eperviers se séparent sur un nul

Sport

Le Togo et la Côte d’Ivoire ont fait match nul lundi à Oyem (0-0). La CAN commence bien pour les Eperviers.

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.

Les Eperviers sont motivés à bloc

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé vendredi matin pour Libreville Ils affronteront le 16 janvier la Côte d’Ivoire dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).

Quatre malfaiteurs abattus par la police

Faits divers

Le groupe d’intervention rapide de la police a neutralisé jeudi un groupe de de braqueurs munis de fusils d’assaut de type AK47.