A lire vendredi

08/02/2013
A lire vendredi

Liberté, le quotidien officiel du CST publie vendredi de larges extraits de la conférence de presse donnée la veille par les leaders de rassemblement d’opposants. Sans grande surprise, le collectif fustige le gouvernement. Haro sur l’enquête menée après les incendies des marchés de Kara et de Lomé et sur la contribution demandée aux Togolais lors de la participation des Eperviers à la Coupe d’Afrique. Pour Liberté, « le prélèvement de 5Fcfa sur les appels est une vaste escroquerie commanditée par le pouvoir RPT/UNIR à des fins électoralistes".

L’Alternative a trouvé l’explication après l’incarcération de plusieurs militants de l’opposition suspectés d’avoir joué un rôle dans les incendies criminels, " Faure Gnassingbé écarte ses adversaires sérieux pour s'offrir les législatives", peut-on lire.

Le même journal signale qu’Obuts, la formation dirigée par Agbéyomé Kodjo -déféré au Parquet il y a quelques jours – a « interpellé François Hollande » au sujet de son incarcération.

Le Canard Indépendant propose à ses lecteurs une interview du commandant Olivier Amah, membre du CST dans laquelle il affirme que la gendarmerie n’est pas habilitée à mener les enquêtes, mais que c’est à la police de le faire.

En rubrique sport, les journaux évoquent le retour des Eperviers à Lomé et la prime exceptionnelle de 5 millions versée aux joueurs et qui s’ajoute aux 30 millions perçus.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.

De l'utilité du PUDC

Développement

Un an après son lancement, le PUDC offre un bilan largement positif. Mais ce n'est qu'un début.