A lire vendredi

19/04/2013
A lire vendredi

Les discussions entre le gouvernement et les syndicats de fonctionnaires sont à la une des journaux parus vendredi.

Togo Presse parle d’un «accord partiel» pendant que son confrère Le Canard Indépendant évoque une « coordination inflexible », mais il ajoute que « les premiers échanges ont permis aux deux parties de s’accorder sur certains points », ce qui est contradictoire.

Forum de la Semaine note qu’il y a « accord sur tous les points sauf l’allocation forfaitaire proposée par le gouvernement ».

« Les centrales syndicales qui n’ont pas pris part aux discussions entre la STT et le gouvernement prennent acte des 10 milliards de francs CFA du gouvernement », ajoute le quotidien.

L’Alternative estime que ces négociations symbolisent la « reculade du pouvoir ».  Le gouvernement, à croire ce journal, serait aujourd’hui « obligé de danser au rythme de la STT »

Concernant la manifestation de lundi à Dapaong L’Aternative comptabilise 3 morts. On se demande d’où il tient ce chiffre. Un élève a été tué et c’est déjà un de trop.

« Contradiction flagrante au sein de l’exécutif après la mort de l’élève Anselme Sinandaré, le gouvernement évoque des tirs de sommation, alors que le premier ministre parle de bavure », écrit Liberté. Ce quotidien n’a sans doute pas compris qu’un tir de sommation qui tue ou qui blesse est une bavure.

Togo-Presse publie les précisions du procureur de la République de Dapaong relatives au décès de Douti Sinanlengue. L’élève n’est pas mort à la suite de violences policières, mais il a été victime d’une péritonite et d’un malaise cardiaque. Même info à lire dans Forum de la Semaine.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Juste récompense

Culture

Lidi Bessi-Kama, médecin militaire et du sport a été récompensée par l’association des femmes leaders mondiales de Monaco.

Rentrée judiciaire à Abuja

Cédéao

La Cour de justice de la Cédéao vient d'effectuer sa rentrée judiciaire. L'ambassadeur togolais a salué le rôle joué par cette institution.

Claude Le Roy n'est pas seul responsable

Sport

Le public togolais pose désormais la question ouvertement : faut-il se séparer de Claude Le Roy, le sélectionneur des Eperviers.

La réciprocité est enrichissante

Coopération

Victoire Tomégah-Dogbé a lancé lundi le volontariat de réciprocité à l'échelle ouest-africaine.