A lire vendredi

17/05/2013
A lire vendredi

L’agitation sur le campus de l’Université de Lomé fait la une de nombreux journaux parus vendredi. «Le SEST et le SNES suspendent les cours jusqu’au retour à la sérénité (…)», titre Togo-Presse. Ces deux syndicats « assignent les agresseurs en justice», ajoute Forum de la Semaine. Mais pas de panique, indique le quotidien, les examens se dérouleront normalement.

Les journaux proches de l’opposition se délectent dès lors que le gouvernement est confronté à des problèmes, petits ou grands. Le Canard Indépendant relaie les propos des meneurs étudiants qui affirment que « la lutte va prendre une autre envergure ». Et son confrère L’Alternative parle du « ras-le-bol continue de se propager au Togo avec les populations de Badou qui dressent des barricades et hissent le drapeau ghanéen à l’entrée de la ville ».

Pour Liberté, il va de soi que la gouvernance et le pouvoir de Faure Gnassingbé sont contestés sur toute la ligne et partout au Togo.

Les opposants envisagent d’organiser de nouvelles manifestations pour dénoncer la mort naturelle ou accidentelle de Togolais. Info à lire dans Liberté et L’Alternative.

Leurs journalistes n’étaient pas sur place et leur maîtrise du dossier est navrante. Le Canard Indépendant et L’Alternative n’hésitent pas à écrire que « Faure Gnassingbé a été snobé par François Hollande », le président français lors de son séjour à Bruxelles. Une fausse information dont ces journaux ont la spécialité.

A propos de la conférence des donateurs du Mali, Togo Presse indique que Faure Gnassingbé a convié les Maliens « à puiser au plus profond d’eux-mêmes les ressources nécessaires à la reconstruction de leur pays ».

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Inimaginable

Faits divers

Trois trafiquants togolais d’organes humains ont été arrêtés et présentés mardi à la presse. Ils avaient kidnappé un jeune de 14 ans.

Akakpo prend du champ

Sport

Le vice-capitaine des Eperviers et défenseur Serges Akakpo a décidé de mettre fin à sa carrière internationale après 9 ans de bons et loyaux services.

Bien mieux que beaucoup de médicaments

Santé

Surpoids, faiblesse sexuelle, asthénie, difficultés respiratoires. La solution à ces maux se trouve peut-être dans les boissons naturelles.

Au service des autres

Diaspora

Kadie Agrignan et son frère Raouf ont décidé de mettre leur expérience et leurs économies au service des autres, particulièrement les plus âgés.