A lire vendredi

27/09/2013
A lire vendredi

‘A quand l’ouverture des débats sur les réformes institutionnelles et constitutionnelles?’, se demande Liberté vendredi.

Le quotidien privé en est convaincu, Faure Gnassingbé se présentera à la présidentielle de 2015 et cela ‘risque de bouleverser l’actualité politique’.

L’Eveil de la Nation souligne l’impossible union de l’opposition face au bloc de la sensibilité présidentielle pour 2015.

L’Alternative dénonce la présence d’un ‘négationniste’ à la tête du ministère des Droits de l’homme. Pour cette raison, soutient le journal, il y a ‘des inquiétudes sur la mise en œuvre des recommandations de la CVJR’.

‘Des lendemains toujours tumultueux pour le parti de Gilchrist Olympio’, titre L’Eveil de la Nation qui indique qu’’un 4e parti va naître des entrailles de l’UFC’.

Les acteurs du développement ont adopté le plan et les outils de suivi-évaluation de la SCAPE, indique Togo-Presse. Le quotidien national annonce également que 3 nouveaux ambassadeurs ont présenté leurs lettres de créances hier.

Le mouvement syndical des praticiens de la santé va présenter une plateforme revendicative très complète lors des grandes Assises de la santé, indique L’Alternative.

Les experts en charge de l’agriculture, de l’environnement et des ressources en eau de la Cédéao planchent sur la question de la sécurité alimentaire, note L’Eveil.

25 permis miniers ont été accordés et 25 demandes sont en instance, peut-on lire dans L’Union.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.