A lire vendredi

04/05/2012
A lire vendredi

Forum de la Semaine rend hommage vendredi au général Gnakoudé Bérénadont les fonctions viennent de prendre fin à la tête de la Force militaire de l’ONUCI en Côte d’Ivoire. "C'est donc la fin d'une mission bien remplie par ce général togolais dont les performances ont été unanimement appréciés par les responsables onusiens", écrit le quotidien.

C’est fait, UNIR, le parti qui a remplacé le RPT, vient d’obtenir son récépissé, autrement dit l’autorisation de fonctionner. C’est Liberté qui l’annonce. 

L'Enquête fait un bilan élogieux des réalisations de Faure Gnassingbé en matière économique.

Enfin l’Alternative parle de la présidentielle en France et de ses conséquences au Togo."Des émissaires de Faure Gnassingbé font la ronde autour de François Hollande et Koffi Yamgnane en France. Si le départ de Nicolas Sarkozy ou l'arrivée de François Hollande ne constitue pas forcément une solution aux multiples problèmes multiséculaires franco-africains, les régimes tels que celui du Togo se rendent compte que Koffi Yamgnane dans l'entourage immédiat du prochain pouvoir en France changera forcément la donne", indique le journal qui surestime l’influence de l’ancien secrétaire d’Etat de François Mitterrand auprès du candidat socialiste. 

En effet, M. Yamgnane n’a pas la haute main sur les affaires africaines, confiées à un autre collaborateur de François Hollande.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo pense codage

Tech & Web

La ministre de l’Economie numérique, Cina Lawson, est de retour d’Afrique du Sud. Un voyage destiné à comprendre comment fonctionnent les écoles de codage.

Mesures énergiques pour lutter contre l'érosion

Environnement

Un projet de protection de la côte sera lancé très bientôt. 13 kilomètres sont concernés par la première étape des travaux.

Grave accident à Lomé

Faits divers

Un accident spectaculaire a fait 3 morts jeudi à Lomé. Un camion a fauché plusieurs passants.

Du bon usage du SIG

Développement

Faute de collaboration entre les différents acteurs, le système d’information géographique (SIG) du Togo n'est pas performant.