A lire vendredi

25/05/2012
A lire vendredi

L’annulation jeudi par la Chine d’une partie de la dette togolaise est largement commentée par Togo Presse. "Ce geste aidera le Togo à atteindre les objectifs du millénaire pour le développement et à obtenir de nouveaux succès dans le processus de développement de son économie nationale", souligne vendredi le quotidien national.

Les journaux privés préfèrent s’intéresser au rapport publié hier par « Atlas de la torture », une ONG financée par l’Union européenne.

"Système carcéral et lutte contre la torture au Togo, des progrès réalisés mais beaucoup reste à faire selon Manfred Nowak, l’auteur du rapport", indique Forum de la semaine. 

"La mission de l'ONU constate la persistance de l'impunité au Togo, le système judiciaire togolais est inefficace et corrompu", titre le Regard. Mais ce journal commet une bourde. Il ne s’agit pas d’investigations menées par les Nations Unies, mais par des experts indépendants conduits par  Manfred Nowak, ex-fonctionnaire de l’organisation internationale. Petite différence.

Liberté cite un passage du rapport : "La situation des détenus au Togo relève d'une crise humanitaire".

Il s’agit d’un extrait tronqué. M. Nowak dit exactement ceci : “De telles conditions de détention sont une bombe à retardement qui peut mener à une crise humanitaire ». Toute la nuance est là, mais ce journal d’opposition n’en a cure.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

As Togo-Port rencontrera un club soudanais le 10 mars

Sport

As Togo-Port rencontrera le 10 mars prochain à Lomé Al Hilal FC du Soudan à l’occasion des 16e de finale de la Ligue africaine des champions de la CAF.

Guinée Bissau : non aux sanctions !

Cédéao

Les 19 personnalités bissau-guinéennes, récemment sanctionnées par la Cédéao pour non respect de l’Accord de Conakry, constestent cette décision.

Incendie des marchés : six personnes recouvrent la liberté

Justice

Six personnes incarcérées dans le cadre des incendies criminels des marchés de Lomé et de Kara (janvier 2013) ont bénéficié mercredi d’une remise en liberté provisoire.

La mode dans tous ses états

Culture

Le FIMO 228, Festival international de la mode au Togo, s’est ouvert mardi à l’hôtel Ibis de Lomé.