Afrique centrale : ça bloque

08/09/2016
Afrique centrale : ça bloque

Un contexte différent, mais deux sources d'inquiétude

En RDC, le Togolais Edem Kodjo peine à mener sa mission de médiateur de l’Union africaine, indique jeudi Forum de la Semaine. C’est maintenant 

l’église catholique qui pose ses conditions pour participer à un éventuel dialogue politique.

Autre crise, celle née de l’élection contestée au Gabon. La Dépêche déplore le silence des observateurs togolais présents sur place dont l’ancien Premier ministre Arthème Ahoomey-Zunu.

‘Ali Bongo de plus en plus isolé fait les frais de l’utilitarisme cultivé par la communauté internationale. Jean-Ping lui aussi rattrapé par l’histoire du recomptage des voix n’a pu tirer les cordes dans l’autre sens pour sauver Gbagbo’, écrit Flambeau des Démocrates.

Et maintenant comment sortir de cette impasse. Question posée par Le Changement.

En rubrique finances, Economie & Développement justifie la levée de fonds de 35 milliards annoncée par Orabank par le souci de développer son réseau et ses services en Afrique de l’Ouest où elle est déjà très présente.

L’ancien ministre Kako Nubukpo poursuit sa croisade contre le Franc CFA. Il s’apprête à publier un livre intitulé ‘Sortir l’Afrique de la servitude monétaire’, annonce Forum de la Semaine.

A son tour, Chronique de la Semaine se félicite de la qualification des Eperviers pour la CAN 2017 et Forum de la Semaine confirme la reprise effective du championnat de D1 le 11 septembre.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Partage des ressources

Coopération

L’Autorité du bassin du Mono (ABM) tient depuis vendredi à Lomé sa session ministérielle.

En toute amitié

Sport

Les Eperviers se rendront au mois d’octobre en Russie pour rencontrer en match amical l’Iran (5 octobre).

Un moyen efficace de combattre le paludisme

Santé

La campagne de distribution de moustiquaires imprégnées a débuté jeudi à Notsé.

Armes retrouvées à Sokodé

Faits divers

Lors de la manifestation organisée le 19 août par le PNP (opposition) à Sokodé, des armes avaient été volées dans le commissariat avant qu’il ne soit la proie des flammes.