Agenciers, un métier d’avenir

28/03/2011
Agenciers, un métier d’avenir

Le ministre de la Communication, Djimon Oré (photo), souhaite redynamiser l’activité de l’Agence togolaise de presse (Atop) qui, potentiellement, peut délivrer un produit de grande qualité aux journaux, radios et TV en raison de sa forte implantation nationale.
Mais ce formidable outil de décentralisation de l’info souffre d’un manque criant de moyens techniques et financiers. En outre, les journalistes ont perdu en motivation et donc en qualité.
Autant de raisons qui ont conduit à l’organisation d’une rencontre lundi à Lomé entre M. Oré et une trentaine de collaborateurs de l’Atop. Pendant trois jours, ils recevront une formation sur la collecte et le traitement de l’info locale et régionale.
"Nous tenons à ce que les journalistes relèvent le niveau et la qualité de l'information qu'ils donnent à la population; c'est un axe prioritaire de notre département", a expliqué le ministre.
L’Atop vend ses services à la plupart des médias publics au Togo.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L’Etat n’a pas les moyens de répondre à toutes les doléances

Social

Le malaise au sein du ministère de la Fonction publique est réel et des problèmes se posent concernant les conditions de travail.

Forêts : le Togo opte pour la convergence

Environnement

Le Togo adhère pleinement au plan de convergence pour la gestion et l’utilisation durables des écosystèmes forestières dans l'espace Cédéao.

Accompagner la décentralisation

Coopération

L’Union européenne et l’Allemagne vont financer pour 19 millions d’euros un programme de décentralisation et de gouvernance locale.

Talents maison

Culture

Le groupe Toofan et l’artiste Almok sont nominés pour l'Afrimma, une compétition qui récompense les meilleurs artistes d’Afrique.