Aigreur et frustration

23/12/2014
Aigreur et frustration

Djimon Oré

Est-il bien nécessaire d’organiser les élections présidentielles en 2015 ? La question paraît saugrenue sauf pour Djimon Oré, ancien militant de l’UFC, aujourd’hui à la tête d’un micro parti, le Front des patriotes pour la démocratie.

Le Médium, en kiosque mardi, revient sur les déclarations faites par l’ancien ministre le week-end dernier. ‘Les élections sont inutiles, mieux vaut opter pour une transition réussie conduite par un gouvernement de consensus.’.

Au passage Djimon Oré fustige ‘le système oligarchique et militaro-clanique, le caractère antirépublicain de l'armée et de l'administration fort politisées et tribalisées (…)’.

Assez cocasse car lors du dernier remaniement, M. Oré avait remué ciel et terre pour être reconduit. Sans succès.

Informations complémentaires

Le Médium N°153.pdf 1 021,69 kB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.