Appel aux réformes : un mauvais coup joué par les Eglises

09/10/2014
Appel aux réformes : un mauvais coup joué par les Eglises

'L’opposition abdique et se compromet dans des conciliabules avec le régime'

L’appel des églises pour les réformes continue de susciter des réactions dans les journaux parus jeudi.

‘Où étaient-elles lorsque l’opposition avait fait capoter le dialogue en exigeant la limitation du mandat présidentiel avec effet immédiat ?’, s’interroge Chronique de la Semaine.

Cet appel sonne comme un coup de massue infligé au processus en cours pour l’organisation d’une élection présidentielle apaisée en  2015, estime ce journal.

‘Le pouvoir UNIR est dos au mur, l’opposition fait profil bas », écrit Le Bâtisseur. ‘Au moment où des voix se lèvent de toutes parts pour que ces réformes aient lieu pour remettre le Togo sur la voie démocratique, l’opposition abdique et se compromet dans des conciliabules avec le régime’, ajoute le périodique.

Le Perroquet met dans le même sac l’opposition et le pouvoir accusés de complicité.

Proche de l’opposition, Le Correcteur dénonce ‘le pillage à grande échelle des ressources de l’Etat’. Selon ce journal, l’établissement des nouvelles cartes d’identité, des passeports et des permis de conduire permettrait de détourner beaucoup d’argent.

Et le Flambeau des Démocrates de regretter la perte des valeurs citoyennes, conséquence d’une démocratie mal comprise. La faute à qui ? Aux partis politiques, répond ce journal.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Blitta va devenir un carrefour commercial

Développement

Dans 8 mois, les habitants de Blitta auront un nouveau marché. Une réalisation qui s'inscrit dans le cadre du PUDC.

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.