Aybéyomé, les allumettes et les pyromanes

23/01/2014
Aybéyomé, les allumettes et les pyromanes

Une semaine après l’annonce d’une hausse des prix des carburant, les journaux parus jeudi sont toujours à se demander quels seront les effets sur la vie quotidienne des Togolais.

Le Correcteur attribue la hausse au financement des législatives de juillet 2013, mais son confrère Liberté livre une autre explication, la réduction des subventions sur les produits pétroliers.

Comment éviter une flambée des prix, se demande Le Libéral. Des mesures d’accompagnement ‘louables’ sont envisagées par le gouvernement, assure Chronique de la Semaine. Et ce journal de citer un renforcement du réseau de transport public et la diminution de certaines taxes sur les denrées de première nécessité. 

Le Flambeau des Démocrates espère en tout cas que les mesures d’accompagnement seront efficaces.

Autre sujet récurrent, les incendies criminels des marchés de Kara et de Lomé il y a un an.

L’ancien Premier ministre Agbéyomé Kodjo est accusé par des responsables du CST d’être l’auteur des incendies, indique Chronique de la Semaine. Le leader d’Obuts ne devrait pas tarder à réagir.

Bonne nouvelle, le président de la République inaugurera vendredi le nouveau marché de Kara. Info à lire dans Le Libéral.

Enfin en rubrique éducation, Golfe Info signale que gouvernement et syndicats d’enseignants sont sur le point de signer un accord.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Merci à Faure Gnassingbé

Cédéao

Le nouveau Premier ministre bissau guinéen, Aristides Gomes, va entamer une tournée ouest-africaine qui le mènera à Lomé.

Les droits des personnes est au cœur du développement

Développement

Le gouvernement togolais travaille pour garantir un développement inclusif, équitable et durable.

Sida : appui américain

Santé

Les Etats-Unis aident le Togo et d'autres pays africains à lutter plus efficacement contre le sida. Et fournit des moyens financiers.

N'avalez pas trop vite

Santé

Le marché de la contrefaçon de médicaments ne s’est jamais aussi bien porté.