Bon anniversaire !

11/07/2008
Bon anniversaire !

Radio Kara, la seconde radio publique togolaise souffle ses 33 bougies. Un anniversaire marqué essentiellement par des activités de reboisement.

Le personnel de « la fidèle » (c'est le slogan de Radio Kara), avec à sa tête son directeur, Lémou Kossi Kalabani, a mis en terre jeudi 300 plants dans la cour de la station. Le patron de Radio Kara a indiqué à l'ATOP que cette opération vise à redonner aux locaux de la station, la verdure et la fraîcheur, « conditions essentielles d'un travail de réflexion qui doit se traduire dans la fabrication des programmes ».

Se référant à l'univers concurrentiel auquel font face depuis plus d'une décennie les médias publics, Lémou Kossi Kalabani a exprimé le vŒux de voir les stations de radios et télévision publiques érigées en un office national.

Créée en 1975, Radio Kara, située à Kara à environ 400 Km au Nord de Lomé, avait pour mission initiale de relayer l'information en direction des populations du Nord.

Elle couvre aujourd'hui l'enemble du territoire national, tout comme sa sŒur aînée Radio Lomé née en 1953.

Depuis la libéralisation de l'espace médiatique au Togo dans les années 1990 (loi N° 90-025 du 30 novembre 1990), les deux radios publiques partagent le paysage radio avec une soixantaine de radios privées.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Tchanilé Banna radié à vie

Sport

L’ancien entraîneur des Eperviers, Tchanilé Banna, organisateur d’un match bidon au Bahreïn en septembre 2010, a été radié à vie par la FIFA.

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Le Fonds PISCCA finance 9 projets

Coopération

Plusieurs initiatives locales contribuant à renforcer la société civile et à promouvoir les droits sociaux et économiques viennent de recevoir un coup de pouce.

Mariachis, tequila et internet

Tech & Web

Le Forum annuel sur la gouvernance de l’Internet s’est ouvert mardi à Guadalajara, berceau des mariachis et de la tequila.