Bonne route quand même

27/07/2016
Bonne route quand même

La route tue, beaucoup trop

L’opposition réclame à cor et à cri le renforcement de la démocratie, mais dès qu’il s’agit de dialoguer, il n’y a plus personne, regrette mercredi Le Messager.

Sur la question des réformes politiques, La Dépêche juge Faure Gnassingbé ‘isolé et affaibli’. Une étonnante analyse proposée par ce journal.

Quant à Liberté, il affirme que ‘Faure Gnassingbé a suffisamment démontré aux togolais qu’il n’adhère pas aux principes démocratiques en se soustrayant au respect des divers engagements pris’.

Au Togo, tout tourne autour de la limitation du mandat présidentiel et du scrutin à deux tours, rappelle Vision d’Afrique et c’est un ‘interminable problème’.

Peu de camionneurs respectent la charge à l’essieu. Les contrevenants risquent de le regretter car la police a opté pour la tolérance zéro, indique Forum de la Semaine.

Les routiers ne sont pas les seuls à enfreindre les règles. Si le nombre d’accidents est si important et les morts si nombreux sur les routes, c’est que les automobilistes ne respectent pas le code de la route, s’indigne Le Dialogue.

Le même journal revient sur la mission de médiation d’Edem Kodjo en RDC. Difficile de réunir opposition et majorité, même sous l’ombrelle de l’Union africaine.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Promouvoir la disponibilité de la fibre en accès libre

Tech & Web

Au moment où les autorités togolaises mettent le paquet pour développer la fibre, des experts internationaux douchent les ambitions du pays.

Lutte régionale contre le banditisme et le terrorisme

Coopération

Plus de 200 individus soupçonnés de banditisme et d’activités terroristes ont été arrêtées lors d'une opération de sécurité régionale.

La monnaie unique est sur les rails

Cédéao

Jean-Claude Brou, le nouveau président de la Commission de la Cédéao, a présenté devant les membres du Parlement de l’organisation son plan stratégique.

Prochaine mise en œuvre du WACA

Environnement

La Banque mondiale a annoncé en avril dernier une aide de plus de 50 millions de dollars sous forme de prêt et de don pour aider le Togo à lutter contre l’érosion côtière.