C'est la curée

17/03/2017
C'est la curée

Belle unanimité contre Hayatou

La plupart des journaux togolais se réjouissent de la défaite d’Issa Hayatou à la tête de la Confédération africaine de football (CAF).

Un ‘désaveu cinglant’, titre Le Canard Indépendant. ‘Issa Hayatou a été piteusement délogé par Ahmad, un parfait inconnu’, ajoute Forum de la Semaine.

Pour Liberté, ‘le Camerounais aurait pu quitter la CAF par la grande porte, mais il a préféré se faire humilier dans les urnes’.

‘C’est la chute d’un autocrate’, estime L’Alternative. Une fois parti, L’Eveil de la Nation exige un audite de la Confédération africaine.

Autre sujet à la une, la crise dans l’enseignement. Le Canard Indépendant souhaite une issue rapide à la crise. Son confrère Liberté accuse le gouvernement de laisser pourrir la situation.

Mais L’Eveil de la Nation s’étonne du comportement des syndicats ‘qui balayent du revers de la main les efforts du gouvernement’.

Le Togo a réussi son examen de passage à l’EPU du Conseil des droits de l’homme des Nations Unies. Il va mettre en œuvre la plupart des recommandations suggérées. L’info est à lire dans Togo Réveil.

Un ancien collaborateur du président Gnassingbé Eyadema vient de publier un ouvrage consacré au leader togolais décédé en 2005. Et il s’est plus particulièrement intéressé à la période des années de la guerre d’Algérie. L’Union présente le livre et explique la démarche de l’auteur.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Esprit de compromis

Cédéao

La Cédéao a invité les responsables politiques togolais à s'engager très rapidement dans un processus de dialogue.

Solution en vue à Bissau ?

Cédéao

Le président de la Cédéao, Faure Gnassingbé, a rencontré vendredi à Abuja son homologue de Guinée Bissau.

Innover pour une santé de meilleure qualité

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu jeudi au CHR d’Atakpamé (région des Plateaux) qui expérimente depuis plusieurs mois un processus de gestion externe.  

Les priorités de la BM pour 2018

Développement

Joëlle Dehasse, la représentante de la Banque mondiale à Lomé, a indiqué les priorités de son institution pour l’année prochaine.