C'est le désastre !

08/09/2015
C'est le désastre !

Couverture peu objective de l'actualité

‘Le Premier ministre se tourne les pouces dans son bureau à attendre les instructions du chef de l’Etat qui, lui, se la coule douce dans les airs à travers le monde’. Près de 100 jours après sa nomination, voici le bilan de Komi Selom Klassou, selon L’Alternative paru mardi.

1.400 ouvriers se relaient jour et nuit afin d’achever à temps la rénovation de l’hôtel du 2 février à Lomé, signale Forum de la Semaine. Tout doit être fin prêt pour le sommet sur la sécurité maritime qui se tient au mois de novembre.

Les expropriations sur le Boulevard de la Paix, actuellement en travaux, donneront lieu à des indemnisations, indiquent Le Médium et Forum de la Semaine.

Aux yeux des journalistes de Liberté, c’est la catastrophe dans le pays. Face à l’érosion côtière, rien n’est fait. ‘Faure Gnassingbé n’a la tête qu’à l’organisation du sommet sur la sécurité maritime et rien d’autre’, affirme ce journal proche de l’opposition. Quant au projet de boucle ferroviaire, ‘le Togo est sur le point de devenir le dindon de la farce’. Bref, que du négatif.

Le congrès de la Fédération togolaise de football (FTF) n’aura sans doute pas lieu au mois de novembre. La FIFA préfère donner un délai supplémentaire à cet organe de transition, explique Forum de la Semaine. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.