CQFD

26/11/2014
CQFD

Un message limpide

Les déclarations du président Faure Gnassigbé lors de sa conférence de presse mardi à Accra sont largement commentées par les journaux parus ce jour.

‘En réponse aux multiples revendications de réformes politiques, Faure Gnassingbé s’engage à respecter rigoureusement la Constitution en vigueur’, souligne Forum de la Semaine. Tingo Tingo mentionne également cet engagement du chef de l’Etat et le journal d’indiquer que selon la constitution, le nombre de mandats n’est pas limité. Rien n’empêche donc M. Gnassingbé (…) de briguer un troisième quinquennat en 2015’.

C’est une provocation, affirme Liberté. Le chef de l’Etat exclue toute limitation du mandat présidentiel, écrit le quotidien d’opposition qui manifestement n’a pas compris le message du président. Voilà ce qu’a déclaré Faure Gnassingbé : ‘Dans tous les cas de figure, la constitution sera respectée’.

La question de la limitation du mandat présidentiel est indéniablement un vrai sujet de fond qui mérite un débat public, loin des certitudes, invectives, diktats et autres admonestations, écrit Focus Infos. Mais la notion de rétroactivité invoquée par les opposants est une ‘aberration’, ajoute le bimensuel.

Inspirée par la chute de Blaise Compaoré au Burkina Faso, l’opposition tente de déloger Faure Gnassingbé par la rue, souligne TingoTingo.

Après l’ANC vendredi dernier, c’est au tour des organisations de défense des droits de l’homme de descendre dans la rue le 28 novembre pour exiger des réformes politiques, annonce La Lanterne.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !