Chaque partie est restée sur ses positions

06/03/2014
Chaque partie est restée sur ses positions

L’entretien mercredi entre le président Faure Gnassingbé et Jean-Pierre Fabre, leader de l’ANC est largement commenté par la presse du jour.

‘En acceptant de rencontrer le chef de l'Etat, après s'être proclamé président de la République à l'issue des élections présidentielles de 2010, Jean-Pierre Fabre reconnait que le peuple togolais ne l'avait pas élu en 2010’, écrit Chronique de la Semaine.

Le Bâtisseur estime que cette rencontre est un coup dur contre les caciques du pouvoir, mais qu’elle n’a rien donné de concret dans le fond.

Chaque partie a pu exposer son point de vue lors des discussions. Le PR a rappelé que toute réforme passe nécessairement par l’Assemblée nationale ; Fabre a demandé l’ouverture d’un dialogue hors Parlement. Chacun campe se ses positions, souligne Forum de la Semaine.

Point de vue partagé par Liberté.

Forum ironise sur le chef de l’ANC devenu ‘maître dans l'art de calomnier tous les opposants qui se sont approchés du régime’.

Le Changement veut croire à une évolution des mentalités et Flambeau des Démocrates estime que le ‘mythe du vendu’, en référence aux opposants qui discutent avec le chef de l’Etat, est désormais tombé.

Kokou Tozoun, le patron de la HAAC, élu vice-président plateforme des régulateurs de l'audiovisuel des pays de l'UEMOA ; l’info est à lire dans Forum de la Semaine et le Bâtisseur.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Guinée Bissau : non aux sanctions !

Cédéao

Les 19 personnalités bissau-guinéennes, récemment sanctionnées par la Cédéao pour non respect de l’Accord de Conakry, constestent cette décision.

La mode dans tous ses états

Culture

Le FIMO 228, Festival international de la mode au Togo, s’est ouvert mardi à l’hôtel Ibis de Lomé.

Faussaires expérimentés sous les verrous

Faits divers

Plusieurs centaines de cartes d’identité, de passeports et de nombreux documents administratifs togolais et étrangers ont été saisis par la police.

Il faut parfois savoir faire des concessions

Justice

Le Collectif des associations contre l’impunité au Togo (CACIT) a salué mardi la grâce présidentielle en faveur de 45 manifestants de l'opposition.