Coupeurs de route

03/03/2011
Coupeurs de route

Togo presse publie jeudi le communiqué du Conseil des ministres qui a adopté un projet de loi sur les conditions d'exercice de la liberté de réunion et de manifestation sur la voie publique.
Forum n’est pas convaincu par la démarche.
« Parti du principe selon lequel la liberté de certains commence là où s'arrête celle des autres et dans le souci de ne pas voir certains piétiner la liberté des autres, le gouvernement togolais, depuis hier est rentré dans une phase de verrouillage à travers un projet soumis a conseil par le ministre de l'administration territoriale" écrit le quotidien.
Politique toujours avec Flambeau des Démocrates qui commente le refus de l’ANC de rencontrer le chef de l’Etat pour évoquer la possibilité d’un dialogue politique inclusif. Pour le journal, un boycott des partis d’opposition pourrait signifier aussi une non participation aux prochains scrutins électoraux « simplement parce que le RPT aura eu l’occasion de tailler les textes à sa mesure et ce sera un suicide pour l'opposition d'aller à l'élection dans ses conditions", estime le périodique.
Liberté tire la sonnette d'alarme sur les conditions de travail du personnel de l'hôpital psychiatrique de Zégbé.
Les coupeurs de route sont de retour avertit le Changement. « (…) des passagers braqués et dépossédés de leurs biens dans les failles d'Alédjo" dans la nuit du 22 au 23 février, rapporte le journal.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Au Togo, les Européens développent une diplomatie climatique

Coopération

Les ambassadeurs de France, d’Allemagne et de l’Union européenne se sont retrouvés mardi à Lomé pour parler climat et aide en faveur du Togo.

Caractère imprescriptible des actes de torture

Justice

La torture vise à briser la personnalité de la victime et constitue une négation de la dignité inhérente à l'être humain. 

Le foot togolais achève sa convalescence

Sport

Le congrès de la Fédération togolaise de football (FTF) s’est déroulé samedi à Kara (nord du Togo).

Coup de pouce aux cantines scolaires

Développement

Orabank-Togo a remis un chèque de près de 15 millions de Fcfa pour appuyer le programme de cantines scolaires.