Couverture contestable

31/07/2013
Couverture contestable

RFI, radio publique française financée par les contribuables, et surtout écoutée en Afrique francophone, a depuis des décennies le Togo dans son collimateur. Et plus précisément le pouvoir accusé de tous les maux. Nouvelle confirmation à l’occasion de la couverture des récentes élections législatives. Procès à charge contre les autorités, interviews complaisantes d’opposants dont l’influence est insignifiante sur la scène politique togolaise ont constitué l’essentiel du traitement électoral.

Regrettable. La partialité affichée par cette radio lui retire une bonne part de sa crédibilité.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Business angels au chevet des start-up togolaises

Tech & Web

Belle opportunité pour les startups togolaises en quête de financement. Une plateforme leur permet de rechercher des investisseurs.

Premier album pour Valentine Alvares

Culture

Après une multitude de singles, la chanteuse togolaise Valentine Alvares sort son premier album. Elle met le cap à l'international.

Les adieux de Gakpé aux Eperviers

Sport

Serge Gakpé a annoncé jeudi qu'il prenait sa retraite internationale. Le Togolais évolue actuellement au Chievo de Vérone.

CAN 2017 : près d'un milliard a été levé

Sport

Le comité de mobilisation des fonds pour la participation des Eperviers à la dernière Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2017) a publié mercredi ses comptes.