Dans la presse

18/12/2012
Dans la presse

Le départ de Zeus Ajavon, le coordinateur du collectif d’opposition «Sauvons le Togo», de la direction du CACIT, une association de défense des droits de l’homme, suscite de nombreux commentaires dans les journaux parus mardi.

Forum de la Semaine accuse M. Ajavon de « manœuvres dilatoires ».

Son confrère Actu Express affirme cependant que le leader du CST n’est pas déchu de son titre de président du CACIT.

"Je n'ai jamais été ni renvoyé, ni éjecté, ni sorti manu militari par le CACIT comme le disent certaines personnes", affirme l’intéressé dans les colonnes d’Agni L’Abeille.

Certains journaux proches de l’opposition ouvrent un dossier économique pour critiquer la politique gouvernementale. Ainsi, L’Alternative accuse le pouvoir d’avoir pré-vendu sur cinq ans le phosphate «sous le regard complaisant de la Banque Mondiale et du FMI ». Et le journal d’ajouter : « le phosphate togolais est bradé aux israéliens alors que la population végète dans l’extrême pauvreté ». Information également disponible dans Liberté.

Toujours dans l’Alternative, on trouvera une information selon laquelle le prix de l’énergie pourrait augmenter. A qui la faute ? « A Contour Global, l’autre scandale de la République Togolaise », peut-on lire.

Contour Global exploite la centrale thermique de Lomé grâce à laquelle le Togo peut éviter d’être plongé dans l’obscurité. Est-ce un scandale ?

En ce qui concerne le prix de l’électricité, ce n’est pas ContourGlobal qui fixe les tarifs, mais la CEET.

Enfin, on signalera à L’Alternative, dont l’enquête est pour le moins incomplète, que les problèmes d’approvisionnement touchent l’ensemble de la région en raison de l’arrêt des livraisons de gaz naturel à la suite d’un incident sur le pipeline ouest-africain.

Il est toujours plus facile d’accuser le gouvernement plutôt que de rechercher les vrais raisons.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Approche intégrée de la santé

Santé

Chaque année, des millions de parents consultent pour leurs enfants des pharmaciens, des médecins, des tradipraticiens et les emmènent dans les hôpitaux et les centres de santé. 

Soutien de la Croix Rouge suisse

Coopération

La Croix Rouge suisse a fait un don de 55 millions de Fcfa à son équivalent togolais afin de mener des campagnes de sensibilisation sur le virus Ebola.

Vigilance et prévention

Santé

Une réunion a regroupé mercredi autour du Premier ministre les membres de la commission nationale de lutte contre Ebola, la représentante de l’OMS au Togo et une délégation du Commandement des États-Unis pour l'Afrique.

Monter en puissance sur la répression

Coopération

Francopol, le réseau institutionnel de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) organise à Lomé une rencontre sur la lutte contre la violence faite aux femmes.