Dans la presse vendredi

25/03/2011
Dans la presse vendredi

Le projet de loi sur les manifestations publiques continuent de faire couler beaucoup d’encre. Forum de la Semaine, paru vendredi, publie l’analyse de l’ancien ministre des Droits de l’Homme, Jean Dégli. Ce dernier recommande d’extirper certains passages du texte sans toutefois le rejeter en bloc.
e son côté, Liberté revient sur la nouvelle manifestation avortée de jeudi justement destinée à protester contre le projet. « Les forces de l'ordre déchaîne à nouveau la violence contre les manifestants", écrit le quotidien proche de l’ANC, organisateur de la marche. Il ne mentionne pas la décision de Jean-Pierre Fabre de boycotter la table ronde de vendredi destinée justement à amender le texte pour satisfaire aux recommadations des partis politiques et de la société civile.
 Pour le Canard Indépendant, « la scène de répression de la manifestation d'hier matin rappelle étrangement les massacres d'Avril 2005". Rien que ça !
Enfin Le courrier de la République évoque un supposé scandale au ministère de l'Agriculture avec une gestion douteuse du programme national d'investissement agricole et de sécurité alimentaire.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Pays d'accueil et d'intégration

Diaspora

La Semaine de l’intégration africaine s’est ouverte lundi à Lomé. Cinq jours de débats et séminaires sur le thème de la jeunesse et de l’intégration.

Intégration technologique

Tech & Web

La Cédéao veut parvenir à l’intégration, y compris pour tout ce qui concerne le secteur des télécommunications, très porteur.

Au Maroc, Agadazi explique comment le Togo combat la pauvreté

Développement

Lutter contre la pauvreté est a priorité des priorités pour le gouvernement. De nombreuses initiatives ont vu le jour.