Dans les journaux mercredi

24/08/2011
Dans les journaux mercredi

Le Magnan Libéré indique que le directeur général de la TDE (Togolaise des Eaux), Elihoho Evenya a été éjecté de son poste mardi. "Depuis son arrivée, il n'a rien fait pour améliorer l'héritage qui lui a été laissé par son prédécesseur, Kpadja Faré", écrit le journal.

Le même journal évoque le procès contre le directeur de L’Indépendant Express, accusé de publication de fausses nouvelles ; l’audience est prévue pour mercredi. Dans une récente édition, ce journal avait assuré qu’une cargaison de riz livrée au Togo était impropre à la consommation.

Liberté publie le communiqué des associations « SOS journalistes en danger » et « Journalistes pour les droits de l'homme »qui demandent populations aux Togolais de se rendre au palais de la justice pour suivre le procès et soutenir le directeur de ce journal.

Toujours sur cette affaire de riz suspect, Le Messager publie un document qui montre que la cargaison vient des Etats-Unis et non de Thaïlande, comme l’ont affirmé plusieurs journaux de la place.

Le Libéral et Liberté annoncent que le procès de Kpatcha Gnassingbé s’ouvrira finalement le 31 août.

Enfin, Forum de la Semaine rappelle que le PDG de Redémarre à la tête d’une structure de placements financiers douteuse n’a toujours pas été jugé alors qu’il est détention provisoire depuis 384 jours. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.