Dans les journaux mercredi

24/08/2011
Dans les journaux mercredi

Le Magnan Libéré indique que le directeur général de la TDE (Togolaise des Eaux), Elihoho Evenya a été éjecté de son poste mardi. "Depuis son arrivée, il n'a rien fait pour améliorer l'héritage qui lui a été laissé par son prédécesseur, Kpadja Faré", écrit le journal.

Le même journal évoque le procès contre le directeur de L’Indépendant Express, accusé de publication de fausses nouvelles ; l’audience est prévue pour mercredi. Dans une récente édition, ce journal avait assuré qu’une cargaison de riz livrée au Togo était impropre à la consommation.

Liberté publie le communiqué des associations « SOS journalistes en danger » et « Journalistes pour les droits de l'homme »qui demandent populations aux Togolais de se rendre au palais de la justice pour suivre le procès et soutenir le directeur de ce journal.

Toujours sur cette affaire de riz suspect, Le Messager publie un document qui montre que la cargaison vient des Etats-Unis et non de Thaïlande, comme l’ont affirmé plusieurs journaux de la place.

Le Libéral et Liberté annoncent que le procès de Kpatcha Gnassingbé s’ouvrira finalement le 31 août.

Enfin, Forum de la Semaine rappelle que le PDG de Redémarre à la tête d’une structure de placements financiers douteuse n’a toujours pas été jugé alors qu’il est détention provisoire depuis 384 jours. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.