Dans les journaux mercredi

30/11/2011
Dans les journaux mercredi

Le drame de Gléi était encore mercredi à la Une de tous les journaux.

Blatter, Ayatou, Nyantakyi et Kablan ont compati à la douleur du peuple togolais après l'accident du bus de l'étoile filante" écrit le Messager qui signale que le président de la FIFA a demandé que les drapeaux du Togo et de la CAF soient mis en berne au siège de la Fédération internationale. 

Selon les explications données par le professeur Bello Noufou, directeur du Pavillon militaire du CHU de Tokoin, où sont soignés les blessés, seuls trois cas sur les quinze sont jugés graves, rapporte Triangle des Enjeux.

"Si tant est que Faure Gnassingbé est soucieux de la vie de ses concitoyens, il doit taper du point sur la table pour rassembler les acteurs du football togolais afin d'exorciser ce mal qui continue de faire des victimes innocentes", estime La Lanterne. 

Forum de la Semaine publie le contenu d’une lettre de condoléances adressée à la FTF par Serge Akakpo. "Cette nouvelle épreuve montre à quel point nous devons rester soudés", écrit le capitaine des Eperviers.

Tout autre registre dans Liberté qui dénonce la fermeture depuis plus ‘un an de la radio privée X Solaire.

"Le pouvoir togolais persiste dans sa logique d'étouffer les voix discordantes", assure ce quotidien dont le contenu est non seulement discordant, mais carrément critique à l’égard du pouvoir.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Levée d'écrou

Social

Trois enseignants condamnés en début de semaine à Kara pour tentative d'enlèvement dans une gendarmerie ont été libérés.

Il est temps d'installer des pointeuses

Social

Certains fonctionnaires non-grévites ont eu la désagréable surprise de voir leur salaire amputé. Un bug qui sera rapidement corrigé.

'Une étape importante vers l'apaisement en Guinée-Bissau'

Cédéao

Le président Faure Gnassingbé a salué mardi la nomination d’un Premier ministre de consensus en Guinée Bissau.

Le CHR d'Atakpamé va disposer d'une unité de soins critiques

Santé

L’hôpital régional d’Atakpamé disposera dans quelques semaines d’une unité de traumatologie ultra-moderne. Un don de la coopération israélienne.