Délit d’escroquerie ?

15/07/2010
Délit d’escroquerie ?

La suspension par le gouvernement de l’ONG « Redémare » suscite toujours de nombreux commentaires dans la presse.
« Les responsables de Redémare entretiennent l’espoir », titre mercredi Golfe Info. Le journal indique que l’association a publié un communiqué demandant à ses membres de garder la plus grande sérénité.
« Nous avons entrepris des discussions avec les autorités, nous pensons qu’une fois qu’ils auront compris l’esprit de nos activités, ils ne tarderont pas à revenir sur leur décision », affirme un responsable de l’ONG dans Golfe Info.
Pour la Lanterne, la suspension des activités de Redémare n’est pas fondée.
« Selon nos informations la fermeture de Redémare vient de ce que la plupart des togolais se sont détournés des banques classiques pour traiter avec l’ONG, ce qui aurait amené les lobbies financiers à faire pression sur le gouvernement qui a fini par céder », estime la Lanterne.
« Redémare n’octroie pas de prêts, elle n’a pas d’épargnants mais d’adhérents, elle ne fait pas de la micro finance mais constitue un groupement d’intérêt économique qui opère en plaçant les fonds de ses adhérents puis leur en verse les intérêts tous les mois. Que reproche-t-on alors à une telle société alors qu’elle n’a commis aucun délit d’escroquerie ? », se demande de son côté Forum de la Semaine.
Pour sa part Liberté évoque l’ouverture mercredi d’un procès que Adébayor Shéyi aurait intenté contre un journaliste de Radio Victoire FM.
« Le grand déballage commence ce mercredi à la Chambre correctionnelle du Tribunal de première instance », écrit Liberté qui affirme que l’attaquant de Manchester City poursuit le journaliste Prospère Lallemand pour diffusion de fausses informations et atteinte à l’honneur.
« Adébayor veut voir condamné le journaliste à lui payer la somme de 100 millions de Fcfa à titre de dommages et intérêts pour préjudice subi » affirme le quotidien.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.

Vous développez un projet structurant ?

Coopération

Des représentants togolais participeront du 17 au 19 septembre à Genève à la 2e conférence internationale des jeunes francophones (CJF).

26 pays représentés au prochain sommet de Lomé

Cédéao

La Cedeao et la Ceeac tiendront sommet le 30 juillet à Lomé pour discuter terrorisme et lutte contre la radicalisation. 

C'est bien, mais peut mieux faire

Uemoa

Les Etats membres de l’UEMOA doivent renforcer leurs capacités de mobilisation des recettes fiscales.