Dérives et amateurisme

24/03/2012
Dérives et amateurisme

Le président de la Haute Autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC), Kokou Biossey Tozoun (photo), a rendu public vendredi les conclusions d’un « monitoring » effectué sur l’ensemble des médias togolais : presse publique et privée, radios et TV

M. Tozoun rappelle oppportunément que L « ’une des missions assignées à la HAAC est  d’assainir le paysage médiatique (…) en restituant à la presse ses lettres de noblesse. Ce qui passe par le respect de l’éthique et de la déontologie ».

Et à la lecture du document de 25 pages, on est encore loin du compte.

L’institution relève un certain nombre de dysfonctionnements qui touchent l’ensemble des médias. Absence d’équité et d’objectivité, ingérence dans la vie privée d’autrui, accusations sans preuves ont été les formes les plus fréquentes de violation du code de déontologie du journalisme.

La presse d’Etat n’est pas épargnée. Radio Lomé est pointée du doigt pour ne pas avoir accordé de temps d’antenne aux formations de la majorité et de l’opposition,

Il est reproché à Togo Presse, le quotidien national, de ne faire que très peu écho aux activités des institutions de la République

La Haute Autorité met également en garde les radios et les télévisions contre la diffusion publicités mensongères vantant les miracles des tradithérapeutes, des guérisseurs et autres  pseudo pasteurs.

Ce monitoring effectué au 2e semestre 2011 montre que les progrès à accomplir sont immenses pour avoir au Togo une presse indépendante et professionnelle, très loin des dérives et de l’amateurisme actuels.

Kokou Biossey Tozoun déplore en conclusion « le manque d’humilité et la désinvolture souvent affichés par certains journalistes » qui ont tendance à considérer la HAAC « non comme un partenaire privilégié dans la protection et la promotion de la liberté de presse, mais comme un adversaire à invectiver sinon à abattre (…) ».

Informations complémentaires

MONITORING HAAC.pdf 222,75 kB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau marché pour la ville de Bafilo

Développement

L’Etat va investir 450 millions de Fcfa pour la construction du nouveau marché de Bafilo (Nord du Togo, 26.000 habitants).

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés.