Des candidatures pour rigoler

29/12/2014
Des candidatures pour rigoler

Des candidatures qui manquent de sérieux

En lisant Le Perroquet paru lundi, on apprend que deux courants s’affrontent au sein du parti Unir (majorité présidentielle). Il y a ceux qui sont favorables à une candidature de Faure Gnassingbé à la présidentielle de 2015 et ceux qui y sont opposés.

Le même journal se moque de la succession de candidatures dans les rangs de l’opposition. Il cite Alberto Olympio, Aimé Gogué et Gerry Taama.

Pour Le Correcteur, 2014 est une année ‘de grande déception à cause des promesses non tenues par Faure Gnassingbé et les défaillances du système sécuritaire qui consacrent la faillite du pouvoir.’

La nomination de Awa Nana au poste de Médiateur de la République et présidente du Haut-Commissariat à la réconciliation et au renforcement de l’unité nationale ne fait pas l’unanimité. Gofle Info rappelle que l’intéressée avait assuré la direction de la Commission électorale lors de la présidentielle de 1998.

Le Correcteur estime que ce choix est une ‘provocation’ du pouvoir.

En rubrique économie, Le Perroquet livre une curieuse analyse : le Togo a enregistré un taux de croissance de 5,5% en 2014 ‘qui va dans la poche de la minorité qui pille’ !

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une affaire qui ne tient pas la route

Finances

Après deux journées en garde à vue, Vincent Bolloré est ressorti mercredi soir du bureau des juges financiers parisiens avec une mise en examen pour ‘corruption’.

Exploiter la puissance du commerce pour lutter contre la pauvreté

Développement

Le Togo a bénéficié pendant 3 ans du Cadre intégré renforcé (CIR), une initiative de l'organisation mondiale du commerce. 

La qualité des soins est l'objectif central

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu mardi au CHU Sylvanus Olympio de Lomé, le plus grand hôpital du pays.

Mutualiser le renseignement

Coopération

Les ministres de la Sécurité du Conseil de l’Entente ont validé ce weekend à Lomé le mécanisme ‘Entente Renseignements’.