Des candidatures pour rigoler

29/12/2014
Des candidatures pour rigoler

Des candidatures qui manquent de sérieux

En lisant Le Perroquet paru lundi, on apprend que deux courants s’affrontent au sein du parti Unir (majorité présidentielle). Il y a ceux qui sont favorables à une candidature de Faure Gnassingbé à la présidentielle de 2015 et ceux qui y sont opposés.

Le même journal se moque de la succession de candidatures dans les rangs de l’opposition. Il cite Alberto Olympio, Aimé Gogué et Gerry Taama.

Pour Le Correcteur, 2014 est une année ‘de grande déception à cause des promesses non tenues par Faure Gnassingbé et les défaillances du système sécuritaire qui consacrent la faillite du pouvoir.’

La nomination de Awa Nana au poste de Médiateur de la République et présidente du Haut-Commissariat à la réconciliation et au renforcement de l’unité nationale ne fait pas l’unanimité. Gofle Info rappelle que l’intéressée avait assuré la direction de la Commission électorale lors de la présidentielle de 1998.

Le Correcteur estime que ce choix est une ‘provocation’ du pouvoir.

En rubrique économie, Le Perroquet livre une curieuse analyse : le Togo a enregistré un taux de croissance de 5,5% en 2014 ‘qui va dans la poche de la minorité qui pille’ !

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Harmonie entre l'homme et la nature

Culture

Le Comité du Patrimoine mondial se réunit dimanche à Bahreïn pour choisir les nouveaux sites qui intègreront la Liste du patrimoine universel de l'Unesco.

Les voies vers l'émergence

Développement

Le Togo s’est doté d’un nouveau Plan national de développement (PND) en phase avec les objectifs de développement durable (ODD).

Stimuler les investissements dans les infrastructures

Développement

Abidjan accueille pendant deux jours une table ronde régionale sur la gouvernance et les outils dans le domaine des infrastructures. 

Gestion externe des hôpitaux publics

Santé

Le Togo s’est lancé dans une politique de gestion externe des hôpitaux publics. L’objectif est de parvenir à meilleure qualité des soins.