Des pare feux pour faire diversion

10/04/2013
Des pare feux pour faire diversion

Le Libéral donne la parole mercredi à Gilbert Bawara, le ministre de l’Administration territoriale. Il répond directement à Zeus Ajavon, l’un des responsables du collectif d’opposants « CST » à propos du rapport d’experts français réalisé à la suite des incendies criminels des marchés de Kara et de Lomé. Non le gouvernement ne garde pas ce rapport sous le coude, déclare, en substance, M. Bawara qui assure d’ailleurs que son utilité est toute relative car il est prouvé que l’origine des sinistres est bien criminelle. « Toute l’agitation entretenue et la campagne d’intoxication et de désinformation ne sont rien d’autre que des pare feux pour faire digression et diversion », déclare le ministre. 

Informations complémentaires

Le Libéral N°118.pdf 1,73 MB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Mauvaise chute

Sport

Les Eperviers du Togo chutent lourdement au dernier classement FIFA publié jeudi. Cinq points de moins.

Le pape du riz hybride va accueillir de nouveaux stagiaires

Coopération

L’université agronomique de Changsha (Chine) va proposer un nouveau cycle de formation aux agriculteurs togolais.

L'enquête avance

Justice

L’enquête avance concernant le lynchage et l’assassinat de deux soldats à Sokodé dans la nuit du 16 au 17 octobre 2017.

Un festival qui a de la tenue

Culture

Le FIMO228, le Festival international de la mode au Togo, aura lieu du 20 au 25 février à Lomé, a indiqué mercredi son concepteur Jacques Logoh.