Des pare feux pour faire diversion

10/04/2013
Des pare feux pour faire diversion

Le Libéral donne la parole mercredi à Gilbert Bawara, le ministre de l’Administration territoriale. Il répond directement à Zeus Ajavon, l’un des responsables du collectif d’opposants « CST » à propos du rapport d’experts français réalisé à la suite des incendies criminels des marchés de Kara et de Lomé. Non le gouvernement ne garde pas ce rapport sous le coude, déclare, en substance, M. Bawara qui assure d’ailleurs que son utilité est toute relative car il est prouvé que l’origine des sinistres est bien criminelle. « Toute l’agitation entretenue et la campagne d’intoxication et de désinformation ne sont rien d’autre que des pare feux pour faire digression et diversion », déclare le ministre. 

Informations complémentaires

Le Libéral N°118.pdf 1,73 MB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Affrontement d’idées

Culture

La 2e édition du championnat des joutes verbales francophones aura lieu du 25 février au 18 mars à Lomé. 

Business angels au chevet des start-up togolaises

Tech & Web

Belle opportunité pour les startups togolaises en quête de financement. Une plateforme leur permet de rechercher des investisseurs.

Premier album pour Valentine Alvares

Culture

Après une multitude de singles, la chanteuse togolaise Valentine Alvares sort son premier album. Elle met le cap à l'international.

Les adieux de Gakpé aux Eperviers

Sport

Serge Gakpé a annoncé jeudi qu'il prenait sa retraite internationale. Le Togolais évolue actuellement au Chievo de Vérone.