Divorce à la togolaise ?

02/05/2011
Divorce à la togolaise ?

"Le Car partagé entre dissensions internes, indiscipline et cacophonie, divorce entre Agboyibo et Me Apévon", écrit Le Correcteur lundi après la tenue le weekend du Conseil national de ce parti d’opposition au Togo.
"De sources concordantes renseignent que le fondateur du CAR Me Agboyibo serait en froid avec son disciple Apévon à qui il a laissé la direction du parti en 2008.", indique ce journal qui précise que c'est la candidature de Me Agboyibo à la présidentielle de 2010 qui serait la cause de cette mésentente.
Forum de la Semaine insiste davantage sur les conclusions des travaux et sur l’intervention de Me Apévon qui recommande la réalisation du « reliquat des réformes politiques".
Togo presse revient sur la célébration de la fête du 1er mai. "Le gouvernement est resté réceptif aux doléances des travailleurs", souligne le quotidien national.
Réceptif, peut-être, mais Forum note que les doléances sont les mêmes que les années précédentes.
Liberté fait une autre lecture de la fête du travail. "Les travailleurs ont dénoncé le manque de volonté du gouvernement". Le quotidien publie la liste des revendications des syndicats non satisfaites depuis plusieurs années.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.