Droit de survie bafoué

18/02/2014
Droit de survie bafoué

En cas de séparation des conjoints, la pension alimentaire est la manne versée au parent à qui revient la garde de l’enfant, généralement la mère. Dans la plupart des cas, ce droit de survie est malheureusement bafoué par le parent débiteur, reconnaît L’Union qui publie mardi un dossier consacré à ce douloureux problème.

En effet, elles sont très peu, les femmes qui reçoivent ne serait-ce que le minimum de la pension alimentaire du père de leurs enfants, après leur séparation, sans l’intervention de l’Action sociale, de la Justice ou d’une tierce personne, constate le journal.

Informations complémentaires

L\'Union N°683.pdf 1,68 MB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.