Droit et image

04/09/2011
Droit et image

A l’ouverture du procès pour atteinte à la sûreté de l’Etat jeudi dernier, les journalistes de la presse privée s’étaient plaints de ne pouvoir photographier ou filmer la salle d’audience et les co-accusés. Ils avaient dénoncé la « discrimination » subie face aux médias publics.

L’article 8 du Code de l’organisation judiciaire interdit de filmer les prévenus dans les salles d’audiences, mais il possible, à titre exceptionnel, d’autoriser la présence d’équipes audiovisuelles pour la constitution d’archives historiques de la Justice

Afin de clarifier les choses, Tchitchao Tchalim, le ministre de la Justice, donnera lundi une conférence de presse pour justifier ces mesures.

L’interdiction des appareils photos et des caméras dans les salles d’audience est destinée à garantir la présomption d’innocence, le droit à l’image des personnes, et le droit au respect des victimes.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.