Droit et image

04/09/2011
Droit et image

A l’ouverture du procès pour atteinte à la sûreté de l’Etat jeudi dernier, les journalistes de la presse privée s’étaient plaints de ne pouvoir photographier ou filmer la salle d’audience et les co-accusés. Ils avaient dénoncé la « discrimination » subie face aux médias publics.

L’article 8 du Code de l’organisation judiciaire interdit de filmer les prévenus dans les salles d’audiences, mais il possible, à titre exceptionnel, d’autoriser la présence d’équipes audiovisuelles pour la constitution d’archives historiques de la Justice

Afin de clarifier les choses, Tchitchao Tchalim, le ministre de la Justice, donnera lundi une conférence de presse pour justifier ces mesures.

L’interdiction des appareils photos et des caméras dans les salles d’audience est destinée à garantir la présomption d’innocence, le droit à l’image des personnes, et le droit au respect des victimes.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Du bon usage du SIG

Développement

Faute de collaboration entre les différents acteurs, le système d’information géographique (SIG) du Togo n'est pas performant.

Ethnique et chic

Culture

Le 10 août prochain, le designer Latif Kérim Dikéni présentera sa nouvelle collection hommes au cours d’une soirée organisée dans un grand hôtel de Lomé.

'Dynamique exceptionnelle vers l’émergence'

Développement

A New York depuis le début de la semaine, le Premier ministre s'est entretenu avec un certain nombre de responsables des Nations Unies 

Six grandes villes bénéficiaires d'un nouveau projet de développement

Développement

La Banque mondiale va investir 30 millions de dollars dans le projet d’infrastructure et de développement urbain (PIDU).